site sur les Web campagnes et municipales 2014

Moteur de recherche

Newsletter du journal Elus 2.0

Newsletter Elus 2.0

Publicité

publicité
Bannière

Elus 2.0 sur les réseaux sociaux

Communiquez sur ce profil Web avec l'icône des Elus 2.0 !

Communiquez sur ce profil Web avec l'icône des Elus 2.0 !

Le Nouveau Centre

Twitter

Mardi 21 octobre 2014

Popularité sur Twitter de Le Nouveau Centre (3 688 abonnés au 21/10/2014 à 06h54) :

Derniers messages envoyés par Le Nouveau Centre sur Twitter.

Tweet du 20 octobre 2014 à 10:05

[INFO MEDIAS] A partir de 17.45, diffusion d’un reportage sur @Herve_Morin dans #CDansLair sur @France5tv

Tweet du 15 octobre 2014 à 19:28

[INFO MEDIA] Demain jeudi 16.10, à 7.50, @Herve_Morin sera l'invité du matin de Guillaume Durand sur @radioclassique

Tweet du 15 octobre 2014 à 13:56

[INFO MEDIA] A 18.40, @Herve_Morin sera l'invité d'@Olivier_Truchot sur @BFMTV #BFMStory

Tweet du 11 octobre 2014 à 17:41

[PODCAST] @Herve_Morin invité du 7-9 du week-end ce matin sur @franceinter http://t.co/HMV2xOIbfd

Tweet du 09 octobre 2014 à 19:27

La commission de la Culture, de l’Education et de la Communication du Sénat réunie ce jour a élu Catherine... http://t.co/umAQLoqOe4

Site Web

Mardi 21 octobre 2014

Vendredi 17 Octobre - 8.30

15/10/2014 à 19:33

 A 8.30 Hervé Morin sera l'invité de Noé da Silva sur France Bleu 107.1
Date: 
17 Oct 2014 - 08:30

Vendredi 17 Octobre - 7.40

15/10/2014 à 19:31

 A 7.40, Hervé Morin sera l'invité de Sud-Radio
Date: 
17 Oct 2014 - 07:40

Jeudi 16 octobre - 7.50

15/10/2014 à 19:29

 A 7.50, Hervé Morin sera l'invité du matin de Guillaume Durand sur Radio Classique
Date: 
16 Oct 2014 - 07:50

Mercredi 15 octobre - 18.40

15/10/2014 à 13:52

 A 18.40, Hervé Morin sera l'invité d'Olivier Truchot dans le cadre de l'émission BFM Story sur BFM TV
Date: 
15 Oct 2014 - 18:40

12.10.2014 - Hervé Morin : “l’UDI doit être le fer de lance d’une majorité alternative à l’UMP et au PS !” - Atlantico.fr

12/10/2014 à 10:35

Photo: 

Anita Hausser : Quatre candidats sont en lice pour succéder à Jean-Louis Borloo à la tête de l’UDI : Jean-Christophe Lagarde, député UDI de Drancy, Yves Jégo, député maire de Montereau, Jean-Christophe Fromantin, député maire de Neuilly, et vous-même, député de l’Eure, maire d’Epaignes. Les résultats définitifs seront connus le 13 novembre, deux jours avant le congrès de l’UDI.Vous faites aujourd’hui figure de favori…


Hervé Morin : Il est vrai que je suis soutenu par de très nombreuses figures de la famille centriste et je crois que sui prêt pour le job. J’ai exercé d’importantes fonctions gouvernementales comme ministre de la Défense, j’ai présidé le groupe UDF à l’Assemblée, je suis président de parti. L’UDI  est une Maison où il va falloir continuer à rassembler comme le faisait Jean-Louis (Borloo). J’ai montré que j’étais capable de résister en refusant d’entrer à l’UMP ou en sortant du gouvernement quand je n’étais plus d’accord avec Nicolas Sarkozy.

- L’UDI va-t-elle résister au départ de Jean-Louis Borloo ?  

Cette élection est un grand moment de cohésion et d’homogénéisation du parti. Quand vous avez 300 réunions organisées par les différents candidats dans toute la France pendant un mois et demi, et que les militants viennent plutôt nombreux à ces réunions, c’est le signe qu’ils tiennent à leur parti. Le ciment, c’est cela. Je veux maintenant que ce ciment se concrétise par la construction d’une famille. J’ai connu deux familles dans ma vie : la bande à Léo et les bédouins de Bayrou. Dans les deux cas de figure, on avait su créer une équipe, un collectif, des ambitions individuelles au service d’une ambition collective. Nous avions une vraie complicité, une connivence, de la gaité, et de l’optimisme, qui ont montré que l’on pouvait faire de la politique autrement que par les haines cuites et recuites que l’on constate tous les jours à l’UMP et au PS. La construction d’une famille, ce doit être l’un des traits de caractère de l’UDI ; on voit bien que pour les militants désormais la famille existe !

- En dépit des chapelles qui la composent ?

C’est un faux sujet ! Tout le monde a bien conscience que seule l’UDI permet d’aller au combat électoral avec suffisamment de poids pour remporter une élection et cela prime sur le reste.

- Vous avez gagné des villes aux dernières municipales et de nouveaux élus au Sénat. Qu’est-ce qui fait l’attrait de l’UDI aujourd’hui ?

Le discours de modernité : notre capacité à dire que ce n’est pas dans le repli sur soi que la France sera capable de retrouver sa place, au contraire ! Dans un monde global, il faut être suffisamment musclé pour considérer que  c’est une chance extraordinaire (pour nous), que trois milliards de terriens vont accéder au même niveau de pouvoir d’achat que les Français dans les vingt prochaines années ; par ailleurs les électeurs nous entendent quand nous disons que la démocratie française est malade parce qu’elle est faite d’impuissance et de défiance et qu’il est temps de la réformer en profondeur. Et puis, je crois que les Français apprécient ce que je qualifierai de comportement de bienveillance.

 

En parlant de bienveillance, vous prenez délibérément le contrepied du Front National, mais aussi de l’UMP qui parle surtout de fermeté.

Pendant ma campagne je disais trois choses aux militants :

Il faut une politique résolument  tournée en faveur de la création de richesses et de valeurs ; il faut faire en sorte  que les investisseurs retrouvent confiance et reviennent investir en France, grâce à une politique fiscale très favorable à l’investissement dans l’entreprise.

Il faut assouplir le marché du travail, augmenter la durée du travail et baisser les cotisations salariales pour améliorer le pouvoir d’achat, bref une politique libérale.

Il faut que l’on réécrive la page Justice dans notre pays, parce que le contrat social de la République française c’est la Liberté, mais c’est aussi l’Egalité et je voudrais que nous soyons ceux qui réécrirons cette page Egalité de la République. Et cela commence par la mise en œuvre de politiques correctrices favorisant l’égalité des chances. Le pacte républicain commence à l’école ; or, on n’a jamais eu une école aussi inégalitaire, qui de surcroît se dégrade de plus en plus pour le plus grand nombre. Pour schématiser : "Dis moi ce que font tes parents, je te dirai ce que tu vas faire comme études". Sur la formation professionnelle, par exemple, quand vous êtes ouvrier, ou employé, et que vous voulez changer de métier, vous ne trouvez pas 100 balles pour vous accompagner ; si vous êtes cadres, vous n’aurez  aucun problème.

Et puis, il faut que nous les Centristes allions sur un champ que l’on n’abordait  pas chez nous, ce sont les questions d’autorité et d’immigration.

Chez les centristes on jetait un voile de pudeur sur ces deux sujets tabous ; aujourd’hui il faut que nous traitions ces sujets-là, non pas pour courir derrière le Front National, nous ne sommes ni xénophobes ni racistes, mais il nous faut dire un certain nombre de choses avec force. Nous sommes d’autant plus capables d’être entendus sur ces sujets que l’acceptation de la différence est culturelle chez les centristes. On a le droit de pouvoir dire que la République doit être d’une fermeté absolue sur les atteintes aux grands principes républicains, tels que la laïcité ou l’égalité entre les hommes et les femmes, parce qu’elle aura été irréprochable sur les grandes politiques qui fondent le pacte républicain, comme l’Ecole.

- Que répondez-vous à  Nicolas Sarkozy  quand il dit qu’il veut fusionner  l’UMP et le Centre ?

Je lui dis qu’il se trompe. Ma méthode est exactement l’inverse : je veux construire une majorité d’idées, comme dans toutes les démocraties  européennes. Je veux une majorité d’idées alternative à l’UMP et au PS. Pour cela je veux mettre autour de la table des hommes et des femmes ayant plus de points communs que de divergences. En clair, je veux éviter le match retour de 2012 et l’UDI doit être le fer de lance de cette construction.

- Que reprochez-vous précisément au "match" ?

Quand vous vous adressez à un chef d’entreprise il vous dit : pourquoi ce que vous préconisez aujourd’hui n’a-t-il  pas été fait en 2007 ? Il va falloir y répondre. Par ailleurs, j’ai souvent déploré un comportement mélangeant brutalité et concentration du pouvoir excessive dans les mains d’un homme et d’une cour.

Je compte bien faire de l’UDI le fer de lance et la force motrice de cette majorité d’idées où on va d’abord construire un projet politique avec un socle populaire le plus large possible avant de se préoccuper de savoir qui est candidat.

- Mais vous, risquez de vous faire doubler dans votre démarche ?

Moi, je vais proposer aux centristes de l’UMP, aux Juppé, Fillon et Bayrou, aux socio démocrates déçus du PS (n’oubliez pas que les rocardiens avaient fait campagne avec nous en 2007), aux écolos responsables, à la société civile, de construire cette majorité d’idées. Après le projet, il sera temps de choisir le candidat. A l’issue de ce travail il y aura peut être alors un candidat à la présidentielle qui aura tellement d’avance dans l’opinion que la primaire deviendra inutile ; sinon il faudra trouver une solution de départage. Je n’oublie pas que ce sont les Français qui en 2007 ont imposé Ségolène Royal en 2007 aux éléphants du PS et Nicolas Sarkozy au clan Chirac-Villepin.

- Mais la situation a évolué depuis !

Non pas franchement ; la démocratie d’opinion est toujours aussi puissante.

- Avez-vous déjà tenté des approches ?

Mon petit doigt et mon intuition me disent que c’est possible…

- Une primaire ouverte ne serait-elle pas un progrès de la démocratie ?

Je me méfie des primaires ouvertes qui deviennent la mobilisation des militants ! On a le temps de voir tout cela !

- Quelle réflexion vous inspire l’abandon de l’écotaxe par le gouvernement ?

Faute du moindre socle populaire, de la moindre confiance, le gouvernement est dans l’incapacité de faire mouvement sur quoi que ce soit ! L’écotaxe est le symbole de cette paralysie du gouvernement. Ils ont peur, ils gouvernent en tremblant !

- Peut-on trembler pendant deux ans ?
Toute la question est là. Pour ma part, je ne le pense pas… !

 

Lundi 13 octobre - 20.40

11/10/2014 à 17:21

 A 20.40, Hervé Morin est l'invité de l'émission "La revue de presse" en direct sur Paris Première
Date: 
13 Oct 2014 - 20:40

Dimanche 12 octobre - 12.30

10/10/2014 à 17:26

 A 12.30, Hervé Morin débattra sur Sud-Radio avec Pierre Laurent
Date: 
12 Oct 2014 - 12:30

6ème Carrefour des Centres

24/11/2009 à 14:35

Photo: 
Le 6ème Carrefour des Centres : « la dette dans tous ses débats » s’est tenu le lundi 23 novembre 2009 à l’Hôtel de l’Industrie Paris 6ème en présence de 200 personnes, autour de Charles de COURSON, député Nouveau Centre de la Marne et vice-président de la commission des finances de l’Assemblée nationale, de Nicolas PERRUCHOT, député Nouveau Centre de Loir-et-Cher, de Nicolas BOUZOU, économiste et de François de CLOSETS, écrivain et essayiste.

Dans son discours de clôture, Hervé MORIN, Président du Nouveau Centre, a esquissé les moyens à mettre en oeuvre pour permettre à la France de sortir du cercle vicieux de la dette.

Il a tout d’abord souligné l’importance d’un véritable contrôle politique sur la dépense publique et appelé les parlementaires à exercer la plénitude des pouvoirs que la Constitution leur confère depuis 1958.

La lutte contre les déficits est à la fois une question démocratique majeure, une obligation morale à l’égard des générations futures, un devoir économique et un engagement pour l’Europe.

Regrettant vivement que la « règle d’or », défendue hier par l’UDF et aujourd’hui par le Nouveau Centre n’ait pu être introduite lors de la révision constitutionnelle de juillet 2008, Hervé MORIN a indiqué qu’il en fera un axe central de campagne lors des prochaines échéances électorales.

A travers l’exemple de la modernisation du ministère de la Défense, il a mentionné les pratiques de bonne gouvernance permettant de réduire les dépenses de fonctionnement tout en améliorant l’efficacité de l’action publique : mutualisation des moyens, externalisation concertée avec les partenaires sociaux, groupements d’achats etc.

Hervé MORIN a également évoqué l’équilibre des finances locales et plaidé pour une réelle autonomie fiscale des collectivités territoriales. L’impôt est la condition sine qua non d’une véritable responsabilisation de la dépense locale.

Ce 6ème Carrefour de Centres s’inscrivait dans le cadre du « Tour de France de la Dette » engagé depuis la fin octobre par Charles de COURSON et qui doit se poursuivre jusqu’en juin 2010.

Facebook

Mardi 21 octobre 2014

Popularité sur facebook de Le Nouveau Centre (501 fans au 21/10/2014 à 06h55) :

Post du 20/10/2014 à 10:04

[INFO MEDIAS] A partir de 17.45, diffusion d’un reportage sur @Herve_Morin dans...

Post du 15/10/2014 à 19:27

[INFO MEDIA] Demain jeudi 16.10, à 7.50, @Herve_Morin sera l'invité du matin de...

Post du 15/10/2014 à 13:55

[INFO MEDIA] A 18.40, @Herve_Morin sera l'invité d'@Olivier_Truchot sur @BFMTV #...

Post du 11/10/2014 à 17:40

[PODCAST] @Herve_Morin invité du 7-9 du week-end ce matin sur @franceinter

Post du 09/10/2014 à 19:26

La commission de la Culture, de l’Education et de la Communication du Sénat réun...

Post du 08/10/2014 à 19:52

[PODCAST] @Herve_Morin invité du Talk Orange @Le_Figaro

Post du 08/10/2014 à 14:04

A 18.00, Hervé Morin répondra aux questions d'Hedwige Chevrillon sur BFM Business

Post du 26/09/2014 à 20:32

Pour une "majorité d’idées", interview d'Hervé Morin à L’Echo républicain

Post du 26/09/2014 à 11:37

Hervé Morin invité de JF Achilli ce matin sur France Info

Post du 25/09/2014 à 20:45

Hervé Morin invité de la rédaction de Paris-Normandie

Post du 24/09/2014 à 22:20

Discours de Philippe Vigier - Déclaration du Gouvernement sur l'intervention de...

Post du 23/09/2014 à 15:55

Mercredi 24 septembre, à 20.05, Hervé Morin est invité sur le plateau de 28’ sur...

Post du 23/09/2014 à 15:54

Mercredi 24 septembre, à 8.10, Hervé Morin répondra aux questions de Christophe...

Post du 21/09/2014 à 15:33

"Ne pas vivre en 2017 le match retour de 2012" - Interview d'Hervé Morin à Nice-...

Post du 19/09/2014 à 15:58

Interview d'Hervé Morin à La Provence

Post du 18/09/2014 à 20:05

Philippe Vigier : « Un Président nullement à la hauteur tant de la situation du...

Post du 17/09/2014 à 20:03

Pour Hervé Morin, "l’UDI doit aussi réunir les centristes de l’UMP, les Fillon,...

Post du 17/09/2014 à 19:24

Pour Rudy Salles, "la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, un bel...

Post du 17/09/2014 à 19:17

Réaction de Catherine Morin-Desailly, sénatrice de la Seine-Maritime, au discour...

Post du 16/09/2014 à 18:59

Réponse de Philippe Vigier au discours de politique générale du Premier Ministre

Vidéos

Hervé Morin, invité de la matinale de LCI

Lundi 27 février, Hervé Morin était l'invité de Guillaume Roquette, dans la cadre de la matinale de LCI


Envoyé : 27 février 2012

Hervé Morin, invité de Déshabillons-les, présentée par Hélène Risser sur Public Sénat

Le 8 février 2012, Hervé Morin était l'invité de Déshabillons-les, présentée par Hélène Risser sur Public


Envoyé : 10 février 2012

Hervé Morin, invité de En route vers la présidentielle - Radio Classique - Public Sénat

Le 2 février 2012, Hervé Morin était l'invité de En route vers la présidentielle sur Radio Classique et Public Sénat


Envoyé : 02 février 2012

Hervé Morin sur RCJ

Le 29 janvier, Hervé Morin était l'invité de RCJ


Envoyé : 30 janvier 2012

Hervé Morin, invité de Bourdin 2012 - RMC et BFM TV

Mercredi 25 janvier 2012, Hervé Morin était l'invité de Jean-Jacques Bourdin dans le cadre de son émission Bourdin 2012 sur RMC et BFM TV


Envoyé : 25 janvier 2012

Discours d'Hervé Morin - Vœux à la presse

Le 18 janvier 2012, Hervé Morin, président du Nouveau Centre, présentait ses vœux à la presse.


Envoyé : 18 janvier 2012

Clip de campagne d'Hervé Morin


Tags :
Envoyé : 21 décembre 2011

Hervé Morin, invité de Bruce Toussaint - Europe 1

Mercredi 14 décembre 2011, Hervé Morin était l'invité politique de Bruce Toussaint sur Europe 1.


Envoyé : 14 décembre 2011

Hervé Morin en campagne à Lille - Grand Lille TV

Les 1er et 2 décembre 2011, Hervé Morin était en déplacement dans le Nord. Reportage sur Grand Lille TV.


Envoyé : 05 décembre 2011

Hervé Morin, invité de Ça vous regarde - LCP

Le 28 novembre 2011, Hervé Morin était l'invité de Ça vous regarde sur LCP.


Envoyé : 30 novembre 2011


iPhone

Le Nouveau Centre n'a pas d'application iPhone disponible sur Apple Store.

Offre en application mobile pour les élus 2.0 (nouvelle fenêtre)

Carte des élus

La carte ci-dessous affiche uniquement les élus du Nouveau Centre enregistrés sur le journal Elus 2.0 et qui ont au moins un compte Twitter ou un compte facebook public ou un blog.

Cliquez sur un nom ou sur un marqueur pour obtenir les informations sur l'élu correspondant.

Note : vous êtes un élu(e) ou un responsable politique et vous n'avez pas votre profil Web sur le journal Elus 2.0 ? Créez-le !

A propos des profils Web : les profils Web des élus et des responsables politiques est un service du site Elus 2.0 (formulaire d'inscription). Par les Conditions Générales d'Utilisation (CGU), l'utilisateur de ce service (créateur d'un profil Web, internaute) est informé des risques inhérents à l'Internet (continuité non garantie dans l'accès au Site ou aux différents services offerts par le Site comme par exemple : non reprise partielle ou totale des flux RSS (blog, Twitter, facebook, vidéo...) sur un profil Web d'un élu pour des raisons techniques, problème d'affichage des contenus Web...).

publicité

Les élu(e)s sur le Web

Vous êtes un élu(e), un responsable politique ou un candidat(e) à une élection politique et vous n'avez pas votre profil Web sur Elus 2.0 ?

Créez votre profil sur Elus 2.0 ››

Activité Web d'un élu pris au hasard

Formation aux réseaux sociaux

Rejoignez Elus 2.0 sur les réseaux sociaux

Elus 2.0 en quelques mots

Web 2.0, Facebook, Twitter, blogs, vidéos...
Comment les élus utilisent-ils Internet ?
Quels sont les impacts du Web sur la politique ?

Elus 2.0 va chercher dans l'actualité en France et à l'international toutes les réponses à ces questions.

Par ailleurs, Elus 2.0 est une plateforme communautaire des élus. Sur une page personnalisée, chaque élu dispose ainsi d'un profil permettant aux citoyens de lire en temps réel tous les articles et messages qu'il publie sur Internet. De plus, ce profil permet aux citoyens de dialoguer avec l'élu.

En savoir plus

Web Politique en vidéos

Consulter (PUCAPAB)

Consulter (iTélé : *Heureusement qu'on a Twitter*)

Consulter (La netpolitique en 2012. Arnaud Dassier.)

Consulter (Eric Cantona parle de la Révolution)

Consulter (La Com des politiques: DSK piégé par par lui-même)

Consulter (*La blogosphère, c'est plutôt une gauchosphère*)

Consulter (Marine Le Pen présente ses voeux pour No*l et l'année 2011)

Consulter ([Interview] Scandale de Boris Boillon dès son arrivée en Tunisie)

Consulter (Devenez un Sarkozy)

Sources d'information

test